2011 Château Montrose 2D Grand Cru Classé Saint-Estèphe

2011 Château Montrose 2D Grand Cru Classé Saint-Estèphe
294833
 (Livraison)
    5-7 jours
Commander
  • Description
  • Commentaire
Wine Avocate | Robert Parker: Dégusté au château, le Montrose 2011 est un assemblage de 63% de cabernet sauvignon, 22% de merlot, 12% de cabernet franc et 3% de petit verdot cueillis du 2 au 27 septembre. Le nez ne possède pas l'exubérance du 2008, un peu conservateur et manquant de personnalité en comparaison. Cependant, après un certain temps, il commence à se dégager de belles notes froides de pierre et de calcaire. La bouche mi-corsée est dotée de tanins fins et adhérents. C'est un Montrose solide, assez costaud, peut-être pas le plus grand plaisir que vous obtiendrez avec un Claret, mais avec une profondeur admirable sur la finale légèrement épicée, infusée de cèdre. Bien que je préfère le Montrose 2008, le 2011 est un bon cru qui devrait offrir 20 ans de plaisir. Dégusté en septembre 2016.
Auteur: Neal Martin
Source Fin mars 2017, The Wine Advocate
Domaine: Château Montrose
Appellation: Saint Estèphe
Cru: 2D Grand Cru Classé
Format: 75 cl
Couleur: Rouge
Millésime: 2011
Evaluation: 90
*Date de consommation: 2021 - 2045
Author: Neal Martin Tasted at the château, the 2011 Montrose is a blend of 63% Cabernet Sauvignon, 22% Merlot, 12% Cabernet Franc and 3% Petit Verdot picked between 2-27 September. The nose does not possess the exuberance of the 2008, a little conservative and lacking personality by comparison. It does repay aeration though and after some time, there are attractive cold stone/limestone notes that begin to emerge. The palate is medium-bodied with fine, grippy tannin. It is a solid Montrose, quite stout, perhaps not the greatest fun you will ever have with a Claret, yet with admirable depth on the lightly spiced, cedar-infused finish. Whilst I prefer the 2008 Montrose, the 2011 is a decent off-vintage that should offer 20 years of drinking pleasure. Tasted September 2016.
*A propos des dates de consommation: La plupart des critiques dans The Wine Advocate incluent une période au cours de laquelle le vin devrait idéalement être consommé.
Ces articles pourraient également vous intéresser